accueil
Le blog de ceux qui ont assez d'amis pour en dire du mal

Catégorie

Catégories / Couple couple

MoneySuperMarket – Dirty Dancing

Posté dans Couple par Asthik

Citizens : True romance

Posté dans Couple par Ovaria

Le mariage est une vanité

Posté dans Couple par Herr.ektor

david20 Cette série de photo a été réalisée par Benoit Chatellier. Au départ nous avions juste envie de travailler ensemble. Très vite l'idée de poser en robe de mariée s'est imposée comme une évidence.

Je ne suis pas pro mariage car la connotation religieuse de ce mot me dérange mais l'inégalité basée sur une discrimination me dérange beaucoup plus. Au delà de m'essayer en tant que modèle, j'avais envie d'exprimer le fait que le mariage est pour moi une vanité mais que l'égalité est une nécessité !

Ici le marié devient la mariée, liée à l'autre comme à son corset, dans une maison abandonnée et secrète. Vanité de vanité, le temps finit par tout effacé.

david41

visionnez la série ici

The Explosion

Posté dans Couple par Pantysoiler

PantyPanty avait décidé que c’était le bon soir pour présenter son nouveau Jules à la bande…

Elle l’avait rencontré quelques mois plus tôt lors d’une soirée décadente durant laquelle plusieurs artistes étaient venus performer. Elle avait fait fonctionner son pouvoir, et avait souillé de nombreuses culottes. Elle avait surtout réussi à charmer le beau B.

La soirée battait son plein chez N et X. Les vipères se déhanchaient de manière outrancière sur une playliste allant de Abba à Sexy Sushi. Les vipères adoraient son nouveau Jules, ils l’avaient validé au premier coup d’œil.

Panty commençait à sentir les effets de l’alcool envahir son corps. Peut être la poudre magique inhalée plus tôt agissait encore… toujours est-il qu’elle avait une folle envie de se laisser aller a ses fantasmes les plus torrides. Le baiser de B fut le déclencheur. La salive de B était si suave que Panty ne pouvait plus se maitriser, il fallait qu’elle exprime ses pulsions. Elle attira son bel amant dans la salle de bain.

B ne mit pas longtemps pour baiser la culotte de Panty et se délecter de ses flux doux et sucrés. Il la retourna violemment et commença à s’introduire en elle. Panty sentait le plaisir monter. Une chose incroyable se produisit. Dans une explosion cataclysmique elle sentit des jets de liquide jaillir de son entrecuisse. Elle venait enfin de réaliser son fantasme le plus cher. Elle était devenue fontaine.

Se remettant de ses émotions, elle retourna danser sur la playliste allant de Abba à Sexy Sushi, ne pouvant s’empêcher de sourire en pensant a ce doux moment passé en compagnie de B. Il était parfait pour elle.

Décidément, Pantysoiler avait bien méritait son nom…

Spanking the cat

Posté dans Couple par Pantysoiler

L’été s’ra chaud !!!

Posté dans Couple par Herr.ektor

Samedi 21 juin. Fête de la musique. Ainsi nous y voilà en été !!! Enfin !!! Après tant de pluie de grêle et de vents nous avons bien mérité notre moment de chaleur et de débauche qui annonce bien de futurs articles salés voire même pimentés. C’est les corps encore chauffés du soleil de l’aprem’ et les esprits aiguisés que les vipères avaient décidé de participer activement en tant que public hystérique et exigeant, à la nuit la plus courte mais la plus remplie de l’année (merci à Jacques Langue). Les degrés d’air et d’alcools ambiants ont ce soir là frôlé des sommets.

Tout a commencé au concert de F. que l’on savait en pleine expansion amoureuse. Accoudés aux tables, des verres de bières plus ou moins fraîches accrochés à la main, les vipères dodelinaient leurs têtes et quelques fois leurs corps tout entier au son de la musique électro-épidermo-hypnotique de F. . Une mystérieuse jeune fille à la taille corsetée et chaussée de talons hauts nous est apparue comme étant La dulcinée de F.. F. et A, ça fait FA et ça tombe bien pour un musicien. C’est peut être là, la première note d’une jolie balade ou d’une salade de bave…qui sait ? En tout cas, ils ont l’air et la musique de se plaire ces deux là. C’est donc au diapason que nous les avons laissés pour continuer notre périple dans les rues bondées. Extatiques nous avons rejoint la mythique place de la bourse et ses alentours pour s’envelopper de sons électriques et extasiques.

Dès notre départ nous avions perdu O. qui était resté rue des L en vue de faire finement connaissance avec les jeunes amis d’A.. Nous l’avons retrouvés sur cette place, mouvant son corps de façon délicate, face à un grand et charmant garçon velu, au milieu d’une foule en folie qui sentait la drogue et la transpiration. Nous avons pu alors assisté à un rapprochement des corps jusqu’au contact des muscles faciaux. Décidés à leur laisser un peu d’intimité, nous nous sommes retirés de la foule. Nous avons ainsi pu retrouver la majeure partie (les mineurs étaient au lit) des protagonistes du début. Tous plus saouls qu’avant et prêts à prendre toutes les drogues du monde pour s’enfoncer dans la débauche, nous avons pu assister à d’étranges mélanges de muscles faciaux plus ou moins contractés, de pupilles dilatées, de corps indécents et de comportements décadents.

Au milieu de cette frénésie, V. , colocataire de notre célèbre pinochatologue et C. , célèbre producteur, ont été pris en flagrant délit d’initier un rapprochement corporel. Nous les avons vu fuir les paparazzis bras dessus dessous. Nous n’avons malheureusement pas pu récupérer un seul cliché de cet événement, les paparazzis étant complètement souls et les photos floues (tant que nous n’auront pas réglé ce problème il faudra vous contenter d’imaginer).

Un peu plus tard dans la soirée nous avons retrouvé notre cher O. qui s’était éclipsé avec son jeune N.. Affalés dans l’herbe entre deux flaques de vomis douteux, trois cacas de chien et des montagnes de bouteilles, ils semblaient en bonne position. Mais le temps passa et jeunesse fila rejoindre son destin au Cléo, abandonnant notre pauvre O. un filet de bave à la bouche. « Point trop jeune n’en faut » furent les derniers mots d’O. qui s’en fût amer sur le fidèle destrier de D. prêté pour l’occasion. Après quelques chutes O. arriva sain et sauf dans sa future-ex-maisonnée rejoindre les bras de notre fidèle Morphée et rêver à des Histoires d’O..

Dans la soirée nous avons perdu la trace de B. , nouvellement dénoué d’une histoire d’amour kilométrique, qui s’en était allé chercher charmante compagnie. Si vous l’avez par hasard croisé ou que vous avez été témoin de toute autre situation coquasse ou coquine, venez nous compter ce que vous avez vu.

N’oubliez pas que chaque détail compte et tout témoignage doit être déposé ici dans les plus brefs délais pour le bien de la communauté.

La relation de F. révélée au public

Posté dans Couple par Herr.ektor

Nous avions vu dans l'épisode précédant que W avait surpris F en charmante compagnie. Tout ceci n'était que début. Depuis nous avons pu en apprendre plus. La scène se passe le Vendredi 23 mai 2008. Le soir même où Ez3kiel donnait un concert bouleversant au Bikini. Après cet acte d'amour scénique auquel nous venions d'assister (je ne parle que du concert!!), nous avions décidé de nous polluer un peu les poumons près de la piscine du bikini qui, cela va sans dire, est génératrice de fantasmes collectifs. Quand tout à coup, surgit des profondeur de la salle obscure, F en compagnie de sa charmante. Ainsi les rumeurs n'étaient pas fondées sur les élucubrations alcooliques de notre tendre W mais sur une réalité… Nous avons pu alors apprendre que la jeune fille de l'histoire se nomme M mais pas grand chose de plus à cause de l'émotion provoquée par le concert qui chamboulait encore nos psychés et nous empêchait de communiquer de la manière habituelle. Les faits étaient là. F n'est plus célibataire… Au même moment V qui fêtait ses 31ans, s'entourait de jeunes filles en fleur qui scandaient son nom et chantaient à s'époumoner; W bavait du coin de la bouche en regardant des pré-adolescentes à capuches; B parlait avec une fille maquée; N se faisait homme de relation publique et E se dodelinait sur la piste de danse en espérant prendre dans ses filets autre chose qu'une morue…
Nous ne savons pas ce qu'il en est advenu plus tard mais peut être qu'un membre actif de la communauté pourra nous fournir plus d'informations sur cette fin de soirée…
En attendant la prochaine nuit de folie qui ne saurait tarder, ouvrez bien vos yeux de vipères, sortez votre langue acérée et surtout prenez des photos !!!

Ça commence par la taille

Posté dans Couple par Asthik

Aperçu hier au soir par W., F. et une charmante jeune fille (15ans selon toute vraisemblance), bras dessus, bras dessous, main sur taille et autres parties, tellement absorbés qu'il ne reconnaissaient rien.

Est-elle catholique ? Est-elle groupie ? Est-elle majeure ? Bien des questions qui restent en suspend comme de la bave dans un verre de coca.

J'ai souvent la bouche sèche après une fellation

Posté dans Couple par Asthik

Finalement, on ne sera pas amis.

Baisers

Coquin de cocu de Coco

Posté dans Couple par Ovaria

Horreurs et putréfaction

Chaud dans les coulisses de blog vipère, mouillé sous les affiches toulousaines ! Alors qu’à 17h29 je contacte par téléphone mobaïle mon coquin de coco ; il m’apprend pa-niqué que 16hoo auparavant son coquin de comparse dit « langue confuse » s’est lui-même confusionné sans honte ni vergogne avec un autre coquin ! Coquin que mon coquin de coco connait bien puisqu’il partage avec lui la même cantine professionnelle que lui…
Panique à bord du cargo de Coco qui voit son plan d’urgence se désintégrer à l’annonce de cette infamie dite avec une légèreté (égalant celle de Coco Cordy dite « Annie »).

Nous concluâmes enfin avec mon coco d’ami, que l’acte, totalement inacceptable de son coco de comparse n’en était pas moins qu’un déplacement de cavité buccale afin d’éviter gerçures et crêtes de coqs ! Mon ami Coco se consola en pansant son chagrin par la pensée de l’ex-coco de D lui-même partit dans les méandres indescriptibles de ce que l’on nomme habituellement le couple. Ex-coco, ambigu à souhait et certes un peu jeune, réussit nonobstant à faire frétiller les crêtes de coqs de mon ami cOcO qui dès ce soir réparera l’infamie subite et subit aujourd’hui et qui a subsisté dans son esprit ! Coco va-t-il réussir ?