accueil
Le blog de ceux qui ont assez d'amis pour en dire du mal

:term

Étiquettes / Rencontre

L’été s’ra chaud !!!

Posté dans Couple par Herr.ektor

Samedi 21 juin. Fête de la musique. Ainsi nous y voilà en été !!! Enfin !!! Après tant de pluie de grêle et de vents nous avons bien mérité notre moment de chaleur et de débauche qui annonce bien de futurs articles salés voire même pimentés. C’est les corps encore chauffés du soleil de l’aprem’ et les esprits aiguisés que les vipères avaient décidé de participer activement en tant que public hystérique et exigeant, à la nuit la plus courte mais la plus remplie de l’année (merci à Jacques Langue). Les degrés d’air et d’alcools ambiants ont ce soir là frôlé des sommets.

Tout a commencé au concert de F. que l’on savait en pleine expansion amoureuse. Accoudés aux tables, des verres de bières plus ou moins fraîches accrochés à la main, les vipères dodelinaient leurs têtes et quelques fois leurs corps tout entier au son de la musique électro-épidermo-hypnotique de F. . Une mystérieuse jeune fille à la taille corsetée et chaussée de talons hauts nous est apparue comme étant La dulcinée de F.. F. et A, ça fait FA et ça tombe bien pour un musicien. C’est peut être là, la première note d’une jolie balade ou d’une salade de bave…qui sait ? En tout cas, ils ont l’air et la musique de se plaire ces deux là. C’est donc au diapason que nous les avons laissés pour continuer notre périple dans les rues bondées. Extatiques nous avons rejoint la mythique place de la bourse et ses alentours pour s’envelopper de sons électriques et extasiques.

Dès notre départ nous avions perdu O. qui était resté rue des L en vue de faire finement connaissance avec les jeunes amis d’A.. Nous l’avons retrouvés sur cette place, mouvant son corps de façon délicate, face à un grand et charmant garçon velu, au milieu d’une foule en folie qui sentait la drogue et la transpiration. Nous avons pu alors assisté à un rapprochement des corps jusqu’au contact des muscles faciaux. Décidés à leur laisser un peu d’intimité, nous nous sommes retirés de la foule. Nous avons ainsi pu retrouver la majeure partie (les mineurs étaient au lit) des protagonistes du début. Tous plus saouls qu’avant et prêts à prendre toutes les drogues du monde pour s’enfoncer dans la débauche, nous avons pu assister à d’étranges mélanges de muscles faciaux plus ou moins contractés, de pupilles dilatées, de corps indécents et de comportements décadents.

Au milieu de cette frénésie, V. , colocataire de notre célèbre pinochatologue et C. , célèbre producteur, ont été pris en flagrant délit d’initier un rapprochement corporel. Nous les avons vu fuir les paparazzis bras dessus dessous. Nous n’avons malheureusement pas pu récupérer un seul cliché de cet événement, les paparazzis étant complètement souls et les photos floues (tant que nous n’auront pas réglé ce problème il faudra vous contenter d’imaginer).

Un peu plus tard dans la soirée nous avons retrouvé notre cher O. qui s’était éclipsé avec son jeune N.. Affalés dans l’herbe entre deux flaques de vomis douteux, trois cacas de chien et des montagnes de bouteilles, ils semblaient en bonne position. Mais le temps passa et jeunesse fila rejoindre son destin au Cléo, abandonnant notre pauvre O. un filet de bave à la bouche. « Point trop jeune n’en faut » furent les derniers mots d’O. qui s’en fût amer sur le fidèle destrier de D. prêté pour l’occasion. Après quelques chutes O. arriva sain et sauf dans sa future-ex-maisonnée rejoindre les bras de notre fidèle Morphée et rêver à des Histoires d’O..

Dans la soirée nous avons perdu la trace de B. , nouvellement dénoué d’une histoire d’amour kilométrique, qui s’en était allé chercher charmante compagnie. Si vous l’avez par hasard croisé ou que vous avez été témoin de toute autre situation coquasse ou coquine, venez nous compter ce que vous avez vu.

N’oubliez pas que chaque détail compte et tout témoignage doit être déposé ici dans les plus brefs délais pour le bien de la communauté.

Week end before the fluo party

Posté dans Faits divers par Herr.ektor

Quoi de neuf sur la planète vipère…???

En ce dernier week-end du mois de mai pourri et ce premier du joli mois de juin qui à l'air tout aussi pourri que l'autre, O a eu la joie de découvrir qui était le jeune trentenaire psychanalysé dont il a été fait état dans les articles et autres commentaires précédents. C'est le coeur léger et avec les vêtements adaptés qu'il est allé partagé quelques verres en début de soirée samedi. De source sûre nous savons que l'apéro s'est transformée en resto puis, vers minuit trente sept , en retour via le métro pour le petit O qui s'en fût faire dodo. Enfin, ça c'est une version plutôt officielle. Etant donné que nous, les vipères du net, savons que tout réside dans le versant officieux des choses nous avons mené l'enquête et découvert ce que O s'est empressé de faire une fois chez lui… O ne pensait en fait qu'à fignoler son déguisement pour la soirée fluo et nous avons même une photo pour illustrer tout ça… Une question reste cependant en suspend : O va t-il assumer ???

fluo-party

La suite au prochain épisode…

La relation de F. révélée au public

Posté dans Couple par Herr.ektor

Nous avions vu dans l'épisode précédant que W avait surpris F en charmante compagnie. Tout ceci n'était que début. Depuis nous avons pu en apprendre plus. La scène se passe le Vendredi 23 mai 2008. Le soir même où Ez3kiel donnait un concert bouleversant au Bikini. Après cet acte d'amour scénique auquel nous venions d'assister (je ne parle que du concert!!), nous avions décidé de nous polluer un peu les poumons près de la piscine du bikini qui, cela va sans dire, est génératrice de fantasmes collectifs. Quand tout à coup, surgit des profondeur de la salle obscure, F en compagnie de sa charmante. Ainsi les rumeurs n'étaient pas fondées sur les élucubrations alcooliques de notre tendre W mais sur une réalité… Nous avons pu alors apprendre que la jeune fille de l'histoire se nomme M mais pas grand chose de plus à cause de l'émotion provoquée par le concert qui chamboulait encore nos psychés et nous empêchait de communiquer de la manière habituelle. Les faits étaient là. F n'est plus célibataire… Au même moment V qui fêtait ses 31ans, s'entourait de jeunes filles en fleur qui scandaient son nom et chantaient à s'époumoner; W bavait du coin de la bouche en regardant des pré-adolescentes à capuches; B parlait avec une fille maquée; N se faisait homme de relation publique et E se dodelinait sur la piste de danse en espérant prendre dans ses filets autre chose qu'une morue…
Nous ne savons pas ce qu'il en est advenu plus tard mais peut être qu'un membre actif de la communauté pourra nous fournir plus d'informations sur cette fin de soirée…
En attendant la prochaine nuit de folie qui ne saurait tarder, ouvrez bien vos yeux de vipères, sortez votre langue acérée et surtout prenez des photos !!!

Ça commence par la taille

Posté dans Couple par Asthik

Aperçu hier au soir par W., F. et une charmante jeune fille (15ans selon toute vraisemblance), bras dessus, bras dessous, main sur taille et autres parties, tellement absorbés qu'il ne reconnaissaient rien.

Est-elle catholique ? Est-elle groupie ? Est-elle majeure ? Bien des questions qui restent en suspend comme de la bave dans un verre de coca.

Bourreau des cœurs

Posté dans Faits divers par Cyprin

Hier soir, après un début de soirée fort sympathique, je suis aller bouger mes fesses sur le dance floor avec notre cher coquin de Coco!

Deux petits coups de hanches par ci, trois petits saltos par là…. des rhums coca pour se donner de l'énergie et bien entendu tout ça dans la bonne humeur!

Au gré des rencontres pour la plupart ayant un lien direct avec notre Coco (ex, futur-ex, potentiellement moche…), un homme sort du lot! après de nombreuses tentatives d'approche, il finit par rentrer dans la team of the friday night disco party! Il adhère au concept du rhum coca et participe allègrement à sa dégustation! Après quelques palabres, je découvre qu'il a eu partagé la couche de Coco, pour l'instant rien de surprenant! Mais après plusieurs dégustations, Coco jette son dévolu sur un coquin, fort jeune mais ça c'est subjectif. Je me retrouve donc seul à papoter avec notre nouveau compagnon!

Et là, oh malheur, il m'annonce à sa manière qu'il est fou amoureux de Coco! Il est pourtant marié depuis 10 ans mais il souffre à chaque fois qu'il revoit Coco et surtout lorsque ce dernier tourne autour d'un coquin! Commence alors une longue et douloureuse psychanalyse pour aider ce jeune homme! Je ne suis pas sûr de l'avoir beaucoup aidé mais en tout cas il m'a pris beaucoup de mon temps et m'a poussé à fuir loin de ce pénible drame!

Merci Coco, j'ai passé une super soirée! Vivement la prochaine!

Homoséxualité, médias et représentation : Next !

Posté dans TV par Asthik

C'est terrible, mais il y a pire : Saphir 23 ans

« On dit souvent que mon prénom fait penser à une pierre précieuse. Mais attention, pierre précieuse rime avec menthe religieuse. De plus je suis scorpion, qui s'y frotte s'y pique. Moi ce que je recherche ? C'est un mec qui ne m'étouffe pas et qui sache résister à mon venin. Donc si cet homme existe et qu'il est dur comme un roc, je serai gravir sa Tour de Pise. Alors messieurs, vous êtes prêts ? Moi je vous attends. Et vous avez plutôt intérêt à être caliente ».

Adieux, Couettes et plus si affinités

Posté dans Vipère party par Asthik

Hier soir se tenait la soirée d'adieu et de bon vent de X. parti pour quelques mois au Canada, comme il semble être d'usage ces temps-ci. S'y côtoyaient gothiques, métalleux, chiens de sac à main, gens de cinéma, Francis Lalane, et autres pochetrons habituels s'efforçant de garder la cadence au son du disco et de l'electroclash. La soirée -s'éternisant- se prolongeant, les corps se sont rapprochés pour se blottir sous des couettes prétextuelles. Ainsi F. s'est réveillé aux côtés de O., et M. aux côtés de C.. Certains ont su rester sage par la force des choses, alors que d'autres n'étant pas américains ne se sont pas gênés. On reste encore sans nouvelles de ceux, arrosés de Ricard, plus ou moins en couple, parti avec d'autres, plus ou moins et couple. Douce souplesse des relations humaines.

Bon voyage X. tu nous manques déjà moins.

Amours expatriées

Posté dans Couple par Asthik

C'est un amour de vacances, une histoire sans lendemain, mais à laquelle on repense les yeux plein de chagrin. B. parti en vacance en inde a fait la connaissance de G. une italienne très italienne. Le projet de se retrouver est en suspend, tel de la bave dans un verre de coca. Comme si cela ne suffisait pas, son ex-moitié N., partie travailler à la réunion, chante aussi cet air des années 80, le cœur plus léger sous le soleil. Plus de précisions dans les semaines à venir… ou pas.