accueil
Le blog de ceux qui ont assez d'amis pour en dire du mal

:term

Étiquettes / Dildo

GIF du dimanche

Posté dans Le point par Asthik

2264

2265

2266

2267

2268

GIF du dimanche

Posté dans Le point par Asthik

« Send me a dick pic »

2248

2249

2250

2251

2252

GIF du dimanche

Posté dans Le point par Asthik

L'équipe du blogvipère vous souhaite un dimanche plein de surprises.

2233

2234

2235

2236

2237

GIF du dimanche

Posté dans Le point par Asthik

Joyeuse rentrée mes vipères d'amour !

2075

2076

2077

2078

2079

GIF du dimanche

Posté dans Le point par Asthik

Bonne semaine mes vipères d'amour !

2005

2006

2007

2008

2009

Flash Glam Trash

Posté dans Société par Asthik

Flash Glam Trash : Your guide to gutter culture

flashglamtrash

Tu l'as bien mérité !

Posté dans Musique par Asthik

TuLaBienMérité

Le nouvel album de Sexy Sushi est dans les bacs !!
J'éplucherai le premier à le télécharger sur Emule !

« Si tu veux que je te le donne
Si tu le veux, je te le donne
Si tu veux que je me le fasse
Si tu le veux, je me le fais
Si tu veux que je le devienne
Si tu le veux, je le deviens
Si tu veux que je te le dise
Si tu le veux, je le dirai

Je t'obéis. Je t'obéis. Je t'obéis.
Je t'obéirai ! »

Dave'sElectrofuckdiscosuicidebirthdayparty

Posté dans Vipère party par Herr.ektor

Samedi s'est tenue la soirée Fétishyourself II : Moustaches et Faux cils, dont vous pouvez voir un aperçu sur picasa. Cette soirée a été riche en scènes surprenantes et en pilosités exhibées. Les corps ont dansé et sué sur des airs électrosexuels démoniaques. Certains se sont fait fouetter, d'autres se sont déshabillés… bref, il y en avait pour tous les goûts et toutes les couleurs dans toutes les pièces…

A tout ceux qui ont participé, je voudrais dire merci. Merci d'avoir mis vos meilleures moustaches et faux cils et d'avoir satisfait vos fantasmes vestimentaires, la fête n'en a été que plus bonne.

A ceux qui ne sont pas venus, tant pis pour vous.

bottelatexalex

Attention !!! Soirée le samedi 13/09/2008

Posté dans Annonce par Herr.ektor

Oyé oyé vipères en tous genres !!! En ce mois de septembre où la ville se réveille enfin de son mois d’août mou en événements, quoi de mieux que de lancer les hostilités en tenant une petite soirée à l’occasion de mon 21th (+10) birthday, le samedi 13.

Le fétichisme et ses accessoires seront au centre de la soirée. Cependant conscient que la plupart des participants n’oseront pas se montrer sous leur meilleur angle, un point commun entre tous sera exigé ; ce soir là ce sera : FAUX CILS ET MOUSTACHES.

Maintenant que vous êtes prévenus, laissez décolorants et rasoirs au placard ! Vous pouvez toutefois utiliser l’artifice de postiches sous toutes leurs formes et couleurs que vous vous collerez où bon vous chante.

Avec tous ces poils, vous pourrez onduler telle une algue sur un son résolument électrofuckdiscosuicide, à partir de 21h, avec beaucoup d'électrofuck et peu de disco, mais surtout les tubes aux paroles explicites que nous affectionnons tant.

N’hésitez pas à vous autoriser toutes les excentricités dont vous rêvez.

Sachez toutefois que les personnes qui ne joueront pas le jeu seront sévèrement réprimandées voire même punies.

Le ton est donné, cette rentrée se fera sous le signe de l’exigence.

La mystérieuse soirée de E...

Posté dans Faits divers par Herr.ektor

Aujourd’hui personne n’est sans savoir que E. avait mystérieusement disparu dans la nuit du jeudi 03 Juillet 2008. Que s’est il passé pendant cette soirée pour que E. se réveille à l’hôpital ? De la bouche du principal intéressé, il serait malencontreusement tombé d’un muret… Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Etait-ce vraiment un muret ? Autant de questions qui sont restées sans réponses. C’est pourquoi les vipères ce sont réunies afin d’élucider ce mystère. Comme dans « FBI Portés Disparus », la première étape était de reconstituer l’emploi du temps de E. avec les informations que nous avions pu glaner de-ci de-là et en recoupant les témoignages de personnes souhaitant garder l’anonymat. Puis dans un second temps, nous avons émis des hypothèses toutes plus probables les unes que les autres mais qui restent cependant des hypothèses. Voici le résultat de nos tergiversations autour de ce thème.

Jeudi 03 Juillet 2008, 21h30 : V. la colocataire de E. rentre d’une journée éprouvante en émotions. Elle trouve un E. bouffi d’angoisse qui lui lance : « Mais où étais tu ? Bon sang de bordel de merde ! ». Devant un réaction aussi inattendue de la part de E., V. s’est recroquevillée dans un coin sans parler à son colocataire des nouveaux faux cils qu’elle avait piqué à une drag queen de 2m20 pendant les soldes. Enfermée dans son mutisme V. ne se doutait pas encore de la tournure que les événements allait prendre.

Toujours Jeudi mais à 21h42 : E. part à un bal occitan avec son amie révolutionnaire A. . Sur le pas de la porte G. lui dit avec un air de Giscard d’Estaing : « Bonsoir », suivi d’un claquement de langue. Se fût la dernière fois qu’il vit son amant, selon ses déclarations.

Les événements suivants se passent à des heures qui restent indéterminées.

S. un ami de A. , colocataire de E. et petit ami de A. ancienne colocataire de E. , aperçoit E. dans la foule qui borde le Filochard. Nous avons déduit que cela devait être avant 2h du matin.

De source sûre E. déposa son sac à dos aux vestiaires de la célèbre boite à morue toulousaine où E. échoue sa carcasse quand il a trop bu : Le Shangaï. D’après nos estimations nous pensons qu’il devait être plus de 2h du matin.

Samedi 05 Juillet 2008 à au moins 11h du matin : Alors que toutes les vipères étaient mortes d’angoisses et encore bourrées de la veille E. revient à la maison après 24h d’examens médicaux (radios, prises de sang, analyses d’urine et de salive, urétrocystographies et urétroscopies, coloscopies…) subis à l’hôpital de Plouguignac-sur-lèze. C’est avec un œil empourpré, des petites griffures sur le nez et un traumatisme crânien que V. à retrouvé E. au milieu du salon.

Samedi 05 Juillet 2008 à au moins 22h32 du soir : Les vipères purent elles aussi, se rendre compte que quelque chose s’était passé en découvrant E. le poil terni et l’œil torve déclarant ne pas vouloir trop boire à cause de ses fraîches blessures et de son petit corps meurtrit.

Nous n’avons eu le temps de dresser que deux hypothèses, que voici :

  1. G. aurait jeté E. contre un mur, fou de rage pour une raison qui nous échappe.
  2. E. se serait fourvoyé avec un groupe de lesbiennes chinoises ou polonaises dont faisait partie une naine rousse avec un pied bot et l’autre plat, un bec de lièvre mettant bien en lumière ses aphtes chroniques, une paupière tombante et des signes évidents d’une trépanation récente. Ensemble, ils auraient joué à se hisser les uns sur les autres afin de réaliser une pyramide phallique. E. serait tombé de son sommet. Sa chute fût amortie par la naine.

Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à nous en faire part ici. Rappelez vous que chaque détail et témoignage peut être important pour que la vérité jaillisse enfin !

Amen