accueil
Le blog de ceux qui ont assez d'amis pour en dire du mal

:term

Étiquettes / Musique

Des perruques, de la musique rythmée et c'est partit ...

Posté dans Musique par Herr.ektor

A la demande de tous les fans d'artifices capillaires et de moues pulpeuses voici un petit clip vidéo qui les comblera de joie et ce d'autant plus que la musique est bonne bonne bonne

Merci encore à mon tendre P. de nous faire partager ses découvertes musicales…

Faire du neuf avec du vieux

Posté dans Musique par Herr.ektor

Pendant que certains se déchaînent dans des soirées aux thèmes exubérants en laissant des traces de paillettes sur des sexes inconnus, d'autres créent… Alors voici en EXCLUSIVITE MONDIALE le dernier titre transgenre et transgénérationnel, sans grande prétention et qui ne dure pas 16min, de Darkbizounours (connu aussi sous d'autres noms). Interprétation très libre qui constitue une déstructuration et une reconstruction d'une balade célèbre et connu de tous. Cette création se veut le reflet de l'espace social qui nait autour de la musique populaire, revisité au goût du jour. En ces temps de crise rien ne vaut le recyclage, faire du neuf avec du vieux, une flûte traversière, un ordinateur et c'est partit.

@publish [email protected]

Nous espérons que ces ondes percuterons vos cerveaux de plein fouet.

Touche pas mon sexe

Posté dans Musique par Herr.ektor

Cette chanson est pour vous petite bande de Maria Carey dévergondée…

@publish [email protected]

Merci P. de nous faire découvrir les perles des années 80

Un régal de Funky Town

Posté dans Musique par Herr.ektor

Une petite vidéo pour oublier la précédente..

Merci à A. de nous faire découvrir JeanLuc Verna

Miche L & Moche T : Joue pas

Posté dans Musique par Asthik

Sur une idée originale de Miche L. & Moche T. Pompée sans complexe sur Odile & Vilaine (parce que nous c'est mieux). Montée avec brio (mais pas de la façon qu'il préfère) par Gofromiel. Une nouvelle aventure de Miche L. & Moche T. : Joue pas !

Dave'sElectrofuckdiscosuicidebirthdayparty

Posté dans Vipère party par Herr.ektor

Samedi s'est tenue la soirée Fétishyourself II : Moustaches et Faux cils, dont vous pouvez voir un aperçu sur picasa. Cette soirée a été riche en scènes surprenantes et en pilosités exhibées. Les corps ont dansé et sué sur des airs électrosexuels démoniaques. Certains se sont fait fouetter, d'autres se sont déshabillés… bref, il y en avait pour tous les goûts et toutes les couleurs dans toutes les pièces…

A tout ceux qui ont participé, je voudrais dire merci. Merci d'avoir mis vos meilleures moustaches et faux cils et d'avoir satisfait vos fantasmes vestimentaires, la fête n'en a été que plus bonne.

A ceux qui ne sont pas venus, tant pis pour vous.

bottelatexalex

L’été s’ra chaud !!!

Posté dans Couple par Herr.ektor

Samedi 21 juin. Fête de la musique. Ainsi nous y voilà en été !!! Enfin !!! Après tant de pluie de grêle et de vents nous avons bien mérité notre moment de chaleur et de débauche qui annonce bien de futurs articles salés voire même pimentés. C’est les corps encore chauffés du soleil de l’aprem’ et les esprits aiguisés que les vipères avaient décidé de participer activement en tant que public hystérique et exigeant, à la nuit la plus courte mais la plus remplie de l’année (merci à Jacques Langue). Les degrés d’air et d’alcools ambiants ont ce soir là frôlé des sommets.

Tout a commencé au concert de F. que l’on savait en pleine expansion amoureuse. Accoudés aux tables, des verres de bières plus ou moins fraîches accrochés à la main, les vipères dodelinaient leurs têtes et quelques fois leurs corps tout entier au son de la musique électro-épidermo-hypnotique de F. . Une mystérieuse jeune fille à la taille corsetée et chaussée de talons hauts nous est apparue comme étant La dulcinée de F.. F. et A, ça fait FA et ça tombe bien pour un musicien. C’est peut être là, la première note d’une jolie balade ou d’une salade de bave…qui sait ? En tout cas, ils ont l’air et la musique de se plaire ces deux là. C’est donc au diapason que nous les avons laissés pour continuer notre périple dans les rues bondées. Extatiques nous avons rejoint la mythique place de la bourse et ses alentours pour s’envelopper de sons électriques et extasiques.

Dès notre départ nous avions perdu O. qui était resté rue des L en vue de faire finement connaissance avec les jeunes amis d’A.. Nous l’avons retrouvés sur cette place, mouvant son corps de façon délicate, face à un grand et charmant garçon velu, au milieu d’une foule en folie qui sentait la drogue et la transpiration. Nous avons pu alors assisté à un rapprochement des corps jusqu’au contact des muscles faciaux. Décidés à leur laisser un peu d’intimité, nous nous sommes retirés de la foule. Nous avons ainsi pu retrouver la majeure partie (les mineurs étaient au lit) des protagonistes du début. Tous plus saouls qu’avant et prêts à prendre toutes les drogues du monde pour s’enfoncer dans la débauche, nous avons pu assister à d’étranges mélanges de muscles faciaux plus ou moins contractés, de pupilles dilatées, de corps indécents et de comportements décadents.

Au milieu de cette frénésie, V. , colocataire de notre célèbre pinochatologue et C. , célèbre producteur, ont été pris en flagrant délit d’initier un rapprochement corporel. Nous les avons vu fuir les paparazzis bras dessus dessous. Nous n’avons malheureusement pas pu récupérer un seul cliché de cet événement, les paparazzis étant complètement souls et les photos floues (tant que nous n’auront pas réglé ce problème il faudra vous contenter d’imaginer).

Un peu plus tard dans la soirée nous avons retrouvé notre cher O. qui s’était éclipsé avec son jeune N.. Affalés dans l’herbe entre deux flaques de vomis douteux, trois cacas de chien et des montagnes de bouteilles, ils semblaient en bonne position. Mais le temps passa et jeunesse fila rejoindre son destin au Cléo, abandonnant notre pauvre O. un filet de bave à la bouche. « Point trop jeune n’en faut » furent les derniers mots d’O. qui s’en fût amer sur le fidèle destrier de D. prêté pour l’occasion. Après quelques chutes O. arriva sain et sauf dans sa future-ex-maisonnée rejoindre les bras de notre fidèle Morphée et rêver à des Histoires d’O..

Dans la soirée nous avons perdu la trace de B. , nouvellement dénoué d’une histoire d’amour kilométrique, qui s’en était allé chercher charmante compagnie. Si vous l’avez par hasard croisé ou que vous avez été témoin de toute autre situation coquasse ou coquine, venez nous compter ce que vous avez vu.

N’oubliez pas que chaque détail compte et tout témoignage doit être déposé ici dans les plus brefs délais pour le bien de la communauté.

La relation de F. révélée au public

Posté dans Couple par Herr.ektor

Nous avions vu dans l'épisode précédant que W avait surpris F en charmante compagnie. Tout ceci n'était que début. Depuis nous avons pu en apprendre plus. La scène se passe le Vendredi 23 mai 2008. Le soir même où Ez3kiel donnait un concert bouleversant au Bikini. Après cet acte d'amour scénique auquel nous venions d'assister (je ne parle que du concert!!), nous avions décidé de nous polluer un peu les poumons près de la piscine du bikini qui, cela va sans dire, est génératrice de fantasmes collectifs. Quand tout à coup, surgit des profondeur de la salle obscure, F en compagnie de sa charmante. Ainsi les rumeurs n'étaient pas fondées sur les élucubrations alcooliques de notre tendre W mais sur une réalité… Nous avons pu alors apprendre que la jeune fille de l'histoire se nomme M mais pas grand chose de plus à cause de l'émotion provoquée par le concert qui chamboulait encore nos psychés et nous empêchait de communiquer de la manière habituelle. Les faits étaient là. F n'est plus célibataire… Au même moment V qui fêtait ses 31ans, s'entourait de jeunes filles en fleur qui scandaient son nom et chantaient à s'époumoner; W bavait du coin de la bouche en regardant des pré-adolescentes à capuches; B parlait avec une fille maquée; N se faisait homme de relation publique et E se dodelinait sur la piste de danse en espérant prendre dans ses filets autre chose qu'une morue…
Nous ne savons pas ce qu'il en est advenu plus tard mais peut être qu'un membre actif de la communauté pourra nous fournir plus d'informations sur cette fin de soirée…
En attendant la prochaine nuit de folie qui ne saurait tarder, ouvrez bien vos yeux de vipères, sortez votre langue acérée et surtout prenez des photos !!!